Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Combustion

200325_pain.jpg

— Puis il donna le pain, sur le pas d’une porte, puis d’une autre porte, il donna le pain et la confiture d’oranges, il dit bon anniversaire à son plus jeune frère, ils comparèrent leurs chevelures, sur le pas de la porte, l’une fraîchement tondue, l’autre débordante, c’était sur le pas de la porte, à distance fraternelle, il tendit le pain, à distance sociale, tendit le pot de confiture, chacun sur son île, dans sa communauté de soi, le pain, il avait pris d’infinies précautions, c’est cela qu’on dit, une prudence infinie pour emballer le pain, plastiquer le pain, filmer le pain qui avait dévalé la courbe des températures à la sortie du four, sortie de crise, le virus à la mode s’y fût-il confiné, la chaleur l’avait tué.

Puis il tourna dans la ville, affamé d’une cigarette, la ville non pas déserte, ville comme du huitième jour de la semaine, tournant, affamé, doutant d’y survivre, acceptant.

Puis il se déshabilla, se lava les mains et les relava, lava les paquets de cigarettes, les clés, se lava les mains encore, hésita devant une poignée de fenêtre.

Écrire un commentaire

Optionnel